Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Samedi 1er Novembre 2014

Publié le par Paroisse de la Nativité

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 5,1-12a.

Quand Jésus vit la foule qui le suivait, il gravit la montagne.
Il s'assit, et ses disciples s'approchèrent.
Alors, ouvrant la bouche, il se mit à les instruire. Il disait :
« Heureux les pauvres de cœur : le Royaume des cieux est à eux !
Heureux les doux : ils obtiendront la terre promise !
Heureux ceux qui pleurent : ils seront consolés !
Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés !
Heureux les miséricordieux : ils obtiendront miséricorde !
Heureux les cœurs purs : ils verront Dieu !
Heureux les artisans de paix : ils seront appelés fils de Dieu !
Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice : le Royaume
des cieux est à eux !
Heureux serez-vous si l'on vous insulte, si l'on vous persécute et si
l'on dit faussement toute sorte de mal contre vous, à cause de moi.
Réjouissez-vous, soyez dans l'allégresse, car votre récompense
sera grande dans les cieux !
C'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés.

 

Voir les commentaires

Dimanche 26 Octobre 2014

Publié le par Paroisse de la Nativité

Dimanche 26 Octobre 2014

Trentième dimanche

du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 22,34-40.

Les pharisiens, apprenant que Jésus avait fermé la bouche aux
sadducéens, se réunirent, et l'un d'entre eux, un docteur de la Loi,
posa une question à Jésus pour le mettre à l'épreuve :
« Maître, dans la Loi, quel est le grand commandement ? »
Jésus lui répondit :
« Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme
et de tout ton esprit.
Voilà le grand, le premier commandement.
Et voici le second, qui lui est semblable :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
Tout ce qu'il y a dans l'Écriture - dans la Loi et les Prophètes -
dépend de ces deux commandements. »

 

Voir les commentaires

Béatification du Pape Paul VI

Publié le par Paroisse de la Nativité

Béatification du Pape Paul VI

Paul VI, pape de 1963 à 1978 a été béatifié dimanche 19 octobre par le pape François sur la place Saint-Pierre,

en présence de l'ancien pape Benoît XVI.

Voir les commentaires

Dimanche 19 Octobre 2014

Publié le par Paroisse de la Nativité

Dimanche 19 Octobre 2014

Vingt-neuvième dimanche du temps ordinaire.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 22,15-21.

 

Les pharisiens se concertèrent pour voir comment prendre en faute Jésus
en le faisant parler. Ils lui envoient leurs disciples, accompagnés des
partisans d'Hérode :
« Maître, lui disent-ils, nous le savons : tu es toujours vrai et tu
enseignes le vrai chemin de Dieu ; tu ne te laisses influencer par personne,
car tu ne fais pas de différence entre les gens.
Donne-nous ton avis :
Est-il permis, oui ou non, de payer l'impôt à l'empereur ? »
Mais Jésus, connaissant leur perversité, riposta :
« Hypocrites ! pourquoi voulez-vous me mettre à l'épreuve ?
Montrez-moi la monnaie de l'impôt. » Ils lui présentèrent une pièce d'argent.
Il leur dit : « Cette effigie et cette légende, de qui sont-elles ? -
De l'empereur César », répondirent-ils.
Alors il leur dit ::
« Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. »

 

Voir les commentaires

Dimanche 12 Octobre 2014

Publié le par Paroisse de la Nativité

Dimanche 12 Octobre 2014

Vingt-huitième dimanche

du temps ordinaire

Le Repas de noces ( Kunsthistorisches Museum de Vienne) a été conçu par Bruegel en 1568.- Clic sur image

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 22,1-14.

 

Jésus disait en paraboles :
« Le Royaume des cieux est comparable à un roi qui célébrait les noces de son fils.
Il envoya ses serviteurs pour appeler à la noce les invités, mais ceux-ci ne voulaient
pas venir. Il envoya encore d'autres serviteurs dire aux invités : 'Voilà : mon repas est
prêt, mes bœufs et mes bêtes grasses sont égorgés ; tout est prêt : venez au repas
de noce. 'Mais ils n'en tinrent aucun compte et s'en allèrent, l'un à son champ, l'autre
à son commerce ;
les autres empoignèrent les serviteurs, les maltraitèrent et les tuèrent.
Le roi se mit en colère, il envoya ses troupes, fit périr les meurtriers et brûla leur ville.
Alors il dit à ses serviteurs :
'Le repas de noce est prêt, mais les invités n'en étaient pas dignes.
Allez donc aux croisées des chemins : tous ceux que vous rencontrerez, invitez-les
au repas de noce. '
Les serviteurs allèrent sur les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils rencontrèrent,
les mauvais comme les bons, et la salle de noce fut remplie de convives.
Le roi entra pour voir les convives. Il vit un homme qui ne portait pas le vêtement de
noce, et lui dit : 'Mon ami, comment es-tu entré ici, sans avoir le vêtement de noce ? '
L'autre garda le silence.
Alors le roi dit aux serviteurs : 'Jetez-le, pieds et poings liés, dehors dans les ténèbres ;
là il y aura des pleurs et des grincements de dents. '
Certes, la multitude des hommes est appelée, mais les élus sont peu nombreux. »

 

Voir les commentaires

Dimanche 05 Octobre 2014

Publié le par Paroisse de la Nativité

Dimanche 05 Octobre 2014

Vingt-septième dimanche du temps ordinaire

Le voyage du pape François en Israël a représenté une « pierre angulaire pour les relations entre catholiques et juifs,

 

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 21,33-43.

 

Jésus disait aux chefs des prêtres et aux pharisiens : « Écoutez cette parabole :
Un homme était propriétaire d'un domaine ; il planta une vigne, l'entoura d'une
clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour de garde. Puis il la donna en
fermage à des vignerons, et partit en voyage
Quand arriva le moment de la vendange, il envoya ses serviteurs auprès des
vignerons pour se faire remettre le produit de la vigne.
Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l'un, tuèrent l'autre,
lapidèrent le troisième.
De nouveau, le propriétaire envoya d'autres serviteurs plus nombreux que les
premiers ; mais ils furent traités de la même façon.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : 'Ils respecteront mon fils. '
Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux :
'Voici l'héritier : allons-y ! tuons-le, nous aurons l'héritage ! '
Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent.
Eh bien, quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? »
On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il donnera
la vigne en fermage à d'autres vignerons, qui en remettront le produit en
temps voulu. »
Jésus leur dit : « N'avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu'ont
rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre angulaire.
C'est là l'œuvre du Seigneur, une merveille sous nos yeux !
Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné
à un peuple qui lui fera produire son fruit.

Voir les commentaires